TÉLÉCHARGER TTA 150 GRATUIT


E-Book: TIR ET INSTRUCTION DU TIR - TTA Disponibilité: En stock. Télécharger les formats: ibooks, epub, mobi, pdf, lit, azw, odf, fb2, rtf, docx, tr2. TTA - DIAPORAMAS - STAGES - CONTRE-INSURRECTION Un grand nombre de documents sont accessibles en ligne, l'objet de cette page est ne sont plus accessibles en téléchargement (TTA par exemple). Manuel militaire de Topographie de l'armée francaise.

Nom: tta 150 gratuit
Format:Fichier D’archive
Version:Nouvelle
Licence:Libre!
Système d’exploitation: iOS. Windows XP/7/10. MacOS. Android.
Taille:14.83 Megabytes


Tout militaire qui exerce, mme par supplance ou par intrim, une fonction est investi de lautorit et de la responsabilit affrentes cette fonction. Si un combattant tombe aux mains de l'ennemi, son devoir est d'chapper la captivit en profitant de la confusion de la bataille et de toutes occasions favorables pour rejoindre les forces amies. Tous les militaires doivent recevoir une instruction en droit des conflits arms adapte leurs grades et conditions d'emploi. La discipline militaire art. En cas de regroupement fortuit dunits relevant de diffrents commandements et coupes de leur chef, le commandant de lunit le plus ancien dans le grade le plus lev prend le commandement de lensemble.

Le présent titre «CONNAISSANCES MILITAIRES GÉNÉRALES» a pour but: – de donner puis de compléter à chaque niveau la formation militaire. Livres audio téléchargeables gratuitement pour pc TIR ET INSTRUCTION DU TIR - TTA B00TKLUNY8 ePub. -. -. Télécharger un livre de google play TIR ET INSTRUCTION DU TIR - TTA PDF FB2. -. -.

Fondation du travail du Ciment et de l'Environnement. Madrid, 5 février Crédits photo. Vous êtes autorisés à copier, télécharger ou imprimer du contenu OCDE pour votre utilisation personnelle. Centre euro-méditerranéen de médiation et d'arbitrage.

Installation du Loader à partir du téléchargement par Internet CEMA , a la responsabilité locale de la contribution des armées à la. Sécurité routière initiale et continue des CeMA sont des exemples de mesures qui favorisent la coordination.. Un manuel de Gouvernance Interne a également été publié en juillet. Il est gratuit et S21 Géopolitiques des terrorismes - Diploweb 23 déc.

Ce document a été initialement mis en ligne sur le Diploweb le Télécharger au format pdf l'intégralité du rapport de P. République et du CEMA jusqu'au grenadier-voltigeur engagé aujourd'hui dans la..

Auteur de Géopolitiques, manuel pratique, Paris, , Choiseul,. CGL Pack Le MTP 2 s'utilise en manuel ou. Découvrir le contrôle de gestion, module en ligne. Hormis les dlgations consenties, le titulaire d'un commandement doit se rserver de signer personnellement les documents : - engageant sa responsabilit vis--vis de l'autorit suprieure ; - portant une apprciation sur la manire de servir d'un subordonn ; - engageant des dpenses ou une procdure judiciaire ; - portant dcision dans un domaine o il a reu dlgation.

Commandement art. Le commandement de certaines formations administratives procde des pouvoirs du Prsident de la Rpublique et est exerc en son nom par les titulaires dsigns.

Ces derniers sont investis au cours dune crmonie publique et reoivent un titre de commandement dlivr dans les conditions fixes par une instruction du ministre de la dfense. Le commandement dune formation administrative ou dune unit qui lui est subordonne implique, la fois, le droit et lobligation dexercer lautorit sur tout le personnel la constituant.

TTA 150 Manuel Du Sous Officier Titre 1 Connaissances Militaires Generales Edition 2008

Les fonctions de direction sont assimiles celles de commandement. Pour chaque arme, formation rattache ou organisme interarmes, un arrt du ministre fixe la liste des fonctions pour lesquelles leurs titulaires sont investis des prrogatives dautorit militaire de premier, deuxime ou troisime niveau.

Tout commandement impliquant la dlivrance dun titre de commandement comporte pour son titulaire les prrogatives dautorit militaire de premier ou de deuxime niveau.

Le commandant de formation administrative et les commandants des units qui lui sont subordonns peuvent tre assists dun commandant en second qui les remplace en cas dabsence ou dempchement. Continuit et permanence caractrisent l'exercice du commandement. La continuit est assure conformment aux rgles suivantes : - lorsque le titulaire d'un commandement ne peut l'exercer, pour une dure donne, il est remplac jusqu'au moment o il pourra reprendre l'exercice de son commandement.

Dans le cas o un ordre diffrent de dvolution n'a pas t tabli par les textes organiques, le remplaant est automatiquement le premier des subordonns dans l'ordre hirarchique.

Le remplaant exerce alors le commandement "par supplance" et la responsabilit des dcisions lui incombe ; - lorsque le titulaire d'un commandement est mis dans le cas de cesser de l'exercer dfinitivement, sans que son successeur ait t officiellement investi, il est remplac jusqu'au moment de cette investiture.

Le remplaant exerce alors le commandement "par intrim". L'exercice d'un commandement "par intrim" rsulte d'une dcision de l'autorit militaire suprieure l'autorit empche constatant l'absence dfinitive du titulaire de ce commandement mutation, dcs, disparition, Cette dcision est inscrite au rpertoire ou registre des actes administratifs de la formation. L'action de commandement doit s'exercer en permanence. Pour ce faire, le titulaire d'un commandement organise un service de permanence lorsqu'il s'absente, dsigne le chef de ce service et lui donne les consignes ncessaires.

Les actes du chef du service de permanence engagent non seulement sa responsabilit propre, mais peuvent engager galement celle du titulaire du commandement dont il assume la permanence. Le modle de titre de commandement et le crmonial de la prise de commandement font l'objet de l'annexe III du prsent chapitre. La liste des formations administratives dont les titulaires du commandement reoivent un titre de commandement est fixe par chaque arme ou formation rattache ou par le chef dtat-major des armes pour les formations relevant de son autorit.

A l'identique des titulaires d'un commandement, les autorits militaires de premier niveau dfinies l'article 4 du dcret relatif la discipline gnrale militaire ne peuvent donner l'autorisation de signer "par ordre" les demandes et dcisions dans le domaine disciplinaire. Devoirs et responsabilits du militaire 1 3 1. Obligations gnrales art. Tout militaire peut tre appel soit donner des ordres en tant que chef, soit en recevoir en tant que subordonn.

Lune ou lautre de ces situations comporte les obligations gnrales suivantes : 1.

GRATUIT TÉLÉCHARGER TTA 150

Membre des armes et des formations rattaches, le militaire doit : obir aux ordres reus conformment la loi ; se comporter avec honneur et dignit ; observer les rglements militaires et en accepter les contraintes ; respecter les rgles de protection du secret et faire preuve de rserve lorsquil sexprime, notamment sur les problmes militaires; prendre soin du matriel et des installations appartenant aux armes et formations rattaches ou placs sous leur dpendance ; prter main-forte aux agents de la force publique si ceux-ci requirent rgulirement son aide ; 2.

Exerant une fonction dans sa formation, il doit : apporter son concours sans dfaillance ; sinstruire pour tenir son poste avec comptence et contribuer la valeur collective de sa formation ; sentraner en vue dtre efficace dans laction ; se prparer physiquement et moralement au combat.

Devoirs et responsabilits du chef. Les ordres sont transmis en respectant l'ordre hirarchique. Si l'urgence ou la ncessit conduisent s'en affranchir, tous les chelons intermdiaires concerns sont informs.

Les ordres donns par le chef seront d'autant mieux excuts qu'il aura acquis la confiance de ses subordonns par sa comptence, sa droiture, son sens de la justice et sa fermet. En toutes circonstances, il montre l'exemple par son attitude et sa conduite. Dans la mesure du possible, il doit associer ses subordonns l'action entreprise. Il les informe des buts poursuivis et leur expose ses intentions.

Il lui appartient de crer, au sein de son commandement, les conditions d'une participation volontaire et active de tous la tche commune.

Le chef effectue ou fait effectuer des inspections. Complment indispensable du commandement, le contrle doit s'exercer tous les chelons de faon permanente et objective et porter sur tous les secteurs d'activit. Le chef note ses subordonns dans les conditions fixes par des textes particuliers et a le devoir de veiller leur formation.

Devoirs et responsabilits du subordonn art. Le subordonn excute loyalement les ordres quil reoit. Il est responsable de leur excution. En toutes occasions, il cherche faire preuve dinitiative rflchie et doit se pntrer de lesprit comme de la lettre des ordres. Le subordonn a le devoir de rendre compte de lexcution des ordres reus. Quand il constate quil est matriellement impossible dexcuter un ordre, il en rend compte sans dlai.

Formation Militaire

Le subordonn ne doit pas excuter un ordre prescrivant daccomplir un acte manifestement illgal ou contraire aux rgles du droit international applicable dans les conflits arms et aux conventions internationales en vigueur pour la France. L'obissance aux ordres est le premier devoir du subordonn. Toutefois, le subordonn doit refuser d'excuter un ordre prescrivant d'accomplir un acte manifestement illgal. A dfaut, le subordonn ayant excut cet ordre engage sa responsabilit disciplinaire et pnale.

Cette dernire s'apprcie selon les rgles du droit pnal. Notamment, les causes d'irresponsabilit, telle la contrainte, peuvent exonrer le subordonn de toute culpabilit. En revanche, le subordonn qui refuse d'excuter un ordre au motif quil serait manifestement illgal est fautif si le caractre manifestement illgal de cet ordre n'est pas avr.

Dans ce cas, le militaire fait savoir son refus par tout moyen, directement et dans les plus brefs dlais : - soit au ministre de la dfense cabinet ; - soit son chef d'tat-major d'arme ou l'autorit correspondante pour les formations rattaches ; - soit l'inspecteur gnral de son arme ou de sa formation rattache.

Devoirs et responsabilits du militaire au combat art. Lefficacit au combat exige que chaque militaire participe laction contre lennemi avec nergie et abngation, y compris au pril de sa vie, jusqu laccomplissement de la mission reue.

Le chef conduit la lutte et poursuit le combat jusquau succs ou lpuisement de tous ses moyens. Il stimule la volont de combattre et maintient en toutes circonstances lordre et la discipline. Il prend toutes dispositions pour quaucun document important ni matriel utilisable ne tombe aux mains de lennemi.

En cas de regroupement fortuit dunits relevant de diffrents commandements et coupes de leur chef, le commandant de lunit le plus ancien dans le grade le plus lev prend le commandement de lensemble.

Il confirme ces units leurs missions et, le cas chant, en fixe une nouvelle celles qui ne seraient plus en mesure dexcuter leur mission initiale. Le militaire, seul ou comme membre dune formation ou dun quipage : met tout en oeuvre pour atteindre lobjectif dsign ou tenir le poste qui lui est assign ; sert les armes ou le matriel dont il a la charge et assure au mieux le service des armes ou des matriels collectifs dont le personnel a t mis hors de combat ; vite la capture et rejoint la formation ou lautorit la plus proche si, dans limpossibilit de remplir sur place sa mission, il ne peut plus recevoir dordres de ses chefs.

En aucun cas il ne doit : abandonner des armes et des matriels en tat de servir, le drapeau ou ltendard de sa formation ; entrer en rapport avec lennemi ; se rendre lennemi avant davoir puis tous les moyens de combattre. Quand tous les chefs sont hors de combat, le militaire le plus apte prend le commandement et poursuit le combat. Fait prisonnier, tout combattant reste un militaire dont le devoir est dchapper la captivit, de rsister aux pressions et de chercher reprendre le combat.

GRATUIT TÉLÉCHARGER TTA 150

Devoirs gnraux du combattant. Le devoir du militaire au combat est de participer nergiquement l'action contre l'ennemi en usant de tous les moyens dont il dispose. Il doit cependant respecter la dignit de l'ennemi vaincu ou continuer se comporter en soldat s'il vient lui-mme tre captur. Tous les militaires doivent recevoir une instruction en droit des conflits arms adapte leurs grades et conditions d'emploi.

TTA GRATUIT TÉLÉCHARGER 150

Celle-ci leur est dispense lors de la formation initiale ; elle est aussi rappele et approfondie au cours de la formation continue. Les entranements et exercices doivent aussi contribuer l'apprentissage de la mise en uvre des principes et des rgles du droit des conflits arms. Il appartient aux chefs militaires de s'assurer que leurs subordonns connaissent ces principes et ces rgles.

Une des missions de la direction des affaires juridiques du ministre de la dfense est d'assister les forces dans la conception des enseignements et la diffusion du droit des conflits arms. Devoirs du militaire fait prisonnier. Si un combattant tombe aux mains de l'ennemi, son devoir est d'chapper la captivit en profitant de la confusion de la bataille et de toutes occasions favorables pour rejoindre les forces amies.

S'il est gard prisonnier, il a le devoir de s'vader et d'aider ses compagnons le faire. Un prisonnier reste militaire. Il est donc, en particulier, soumis dans la vie en commun aux rgles de la hirarchie et de la subordination vis--vis de ses compagnons de captivit. Tout prisonnier doit conserver la volont de rsistance et l'esprit de solidarit ncessaires pour surmonter les preuves de la captivit et rsister aux pressions de l'ennemi.

Il repousse toute compromission et se refuse toute dclaration crite ou orale et en gnral tout acte susceptible de nuire son pays ou ses camarades. Le militaire prisonnier ne donne l'ennemi que ses nom, prnoms, date de naissance, grade et numro matricule. Il peut contribuer fournir les mmes renseignements pour des militaires qui ne sont pas physiquement capables de les donner eux-mmes.

Traitement des prisonniers de guerre. Chaque camp possde une infirmerie adquate o les prisonniers de guerre reoivent les soins dont ils peuvent avoir besoin, ainsi qu'un rgime alimentaire appropri.

TÉLÉCHARGER TTA 150 GRATUIT

Les prisonniers de guerre atteints d'une maladie grave ou dont l'tat ncessite un traitement spcial, une intervention chirurgicale ou une hospitalisation doivent tre admis dans toute formation militaire ou civile qualifie pour les traiter, mme si leur rapatriement est envisag dans un proche avenir. Les prisonniers de guerre ne peuvent pas tre empchs de se prsenter aux autorits mdicales pour tre examins.

Ils sont traits de prfrence par un personnel mdical de la puissance dont ils dpendent et, si possible, de leur nationalit. Ds leur capture, les prisonniers doivent tre traits avec humanit. Ils doivent tre protgs contre tout acte de violence, contre les insultes et la curiosit publique. Ils ont droit au respect de leur personnalit et de leur honneur. Ils doivent rester en possession de leurs effets et objets d'usage personnel sauf les armes, quipements et documents militaires.

Les prisonniers doivent tre vacus dans le plus bref dlai aprs leur capture vers des points de rassemblement situs assez loin de la zone de combat. En attendant leur vacuation, ils ne doivent pas tre exposs inutilement au danger. L'vacuation des prisonniers doit s'effectuer dans les mmes conditions notamment de scurit que les dplacements des troupes franaises. La liste des prisonniers vacus doit tre tablie aussitt que possible.

Chaque prisonnier n'est tenu de dclarer, quand il est interrog ce sujet, que ses nom, prnoms, date de naissance, grade, numro matricule, ou dfaut, une indication quivalente. Les prisonniers malades et blesss sont confis au service de sant. Respect des rgles du droit international applicable aux conflits arms art.

Le militaire au combat respecte le droit applicable aux hostilits. Il est soumis aux obligations issues du droit international applicable aux conflits arms, en particulier les lois et coutumes de la guerre ainsi que les quatre conventions de Genve du 12 aot et leurs deux protocoles additionnels adopts le 8 juin Le militaire au combat doit respecter et traiter avec humanit toutes les personnes protges par les conventions internationales applicables, ainsi que leurs biens.

TTA GRATUIT TÉLÉCHARGER 150

Sont des personnes protges les prisonniers de guerre, les personnes civiles, les blesss, les malades, les naufrags, le personnel sanitaire et religieux. Sont aussi protgs le personnel et les biens employs dans le cadre dune mission daide humanitaire ou de maintien de la paix conduite conformment la Charte des Nations unies, pour autant quils aient droit la protection que le droit des conflits arms garantit aux civils et aux biens de caractre civil.

Les personnes protges le sont tant quelles sabstiennent de participer directement aux hostilits. Il est interdit au militaire au combat de prendre dlibrment pour cible des personnes protges. Les reprsailles contre des personnes protges sont interdites. Le militaire au combat recueille, protge et soigne les blesss, les malades et les naufrags sans aucune discrimination fonde sur la race, le sexe, la religion, la nationalit, lidologie ou lethnie.

Il est interdit dordonner quil ny ait pas de survivants ou den menacer ladversaire. Le militaire au combat ne doit pas tuer ou blesser un combattant ennemi qui se rend ou qui est hors de combat. Celui-l sera captur et aura droit au statut de prisonnier de guerre. Il est interdit de torturer ou dinfliger des traitements inhumains ou dgradants. Le militaire doit respecter le droit un procs quitable des personnes suspectes de crimes ou de dlits. Le militaire au combat respecte les signes distinctifs prvus par le droit international et leurs bnficiaires.

Il lui est donc interdit duser indment du drapeau blanc de parlementaire ou de signes distinctifs reconnus par le droit international. Le militaire au combat ne doit diriger ses attaques que sur des objectifs militaires.

Il lui est donc interdit de dtruire ou de saisir des biens civils, sauf en cas de ncessit militaire. Le militaire est aussi tenu de respecter les biens culturels o quils soient situs, moins quune ncessit militaire imprieuse impose de droger ce respect.

Il doit respecter et protger les hpitaux et les autres biens mobiliers ou immobiliers consacrs aux soins, moins que ces biens soient utiliss pour commettre, en dehors de leur destination humanitaire, des actes qui lui sont nuisibles. Le militaire au combat sabstient de toute attaque pouvant infliger incidemment des personnes ou des biens protgs des dommages excessifs par rapport lavantage militaire attendu.

De mme, il lui est interdit de mener une attaque pouvant infliger incidemment des dommages tendus, durables et graves lenvironnement naturel, excessifs par rapport lavantage militaire attendu. Tout militaire doit tre form la connaissance et au respect des rgles du droit international applicable dans les conflits arms. Devoirs et responsabilits du personnel sanitaire en temps de guerre. Le personnel sanitaire doit participer, dans son domaine, l'action de ses camarades au combat.

Il soutient celle-ci grce aux moyens techniques dont il dispose et dans un esprit de solidarit et d'abngation totales. Dans l'excution des missions qui lui sont fixes, le personnel sanitaire doit recueillir et soigner les blesss et malades sans aucune distinction fonde sur le sexe, la race, la nationalit, la religion ou tout autre critre analogue ; seules des raisons d'urgence mdicale autorisent une priorit dans l'ordre des soins.